Dans la sellerie de...

Dans la sellerie de Lauren Breyton

05/10/2018

Lauren Breyton, est l’une des espoirs du CSO français. A seulement 18 ans, elle a d’abord performé dans les épreuves poney avant de passer sur le circuit Jeunes Cavaliers. Coachée par les meilleurs, dans les écuries BOST et maintenant par la famille Rozier, la jeune cavalière souhaite bien se faire une place avec à ses chevaux. Elle a accepté de nous ouvrir, les portes de sa sellerie. 

Bonjour Lauren, peux-tu nous parler de ton parcours équestre ?

fullsizeoutput_294a

Je m’appelle Lauren Breyton, j’ai 18 ans et j’ai commencé l’équitation à l’âge de 2 ans à Shetland. J’ai obtenu mon Galop 7 à 11 ans, lors de ma 5ème année de compétition à Poney. Effectivement, j’ai évolué sur des épreuves AS Poney 2 avec mon étalon Picoroc de l’Arbalou pour ensuite passer à cheval à 13 ans tout en continuant en parallèle les épreuves poney. Grace a Picoroc, je suis championne de France en 2012 au Salon du Cheval de Paris. En l’espace de deux mois seulement, avec l’aide de mon cheval Oké au Heup j’étais très régulièrement au classement sur des épreuves 125/130. A l’âge de 14 ans je participais à mes premiers GP 140, c’est à ce moment là que j’ai rejoint les écuries BOST avec mes deux chevaux, mais également avec une ponette avec laquelle j’ai fait quelques Grand Prix As Elite. L’arrivée dans les écuries Bost m’a beaucoup apportée, notamment les valeurs de rigueur, de travail et d’esprit d’équipe. C’est sous l’aile de Mr.Bost que je me classe aux Championnats de France des As Jeunes Seniors en 2016, des As Juniors en 2017 et aux As Jeunes Cavaliers en 2018 ou je remporte la deuxième étape des championnats à 150cm. En outre, j’ai également participé CSIO Juniors de Fontainebleau en 2017 et 2018 en Jeunes Cavaliers. Je m’emporte dès à présent vers de nouvelles aventures en évoluant désormais sous le coaching de la famille ROZIER.

Crédits photo : SportFot

Peux-tu nous parler de tes chevaux ?

J’ai trois chevaux à la compétition ;
– Farouk de la Pomme, fils de Vigo d’Arsouilles et Narcotique de Muze, mon cheval de tête que j’ai depuis quelques années déjà avec lequel j’ai participé à des épreuves 145-150 notamment lors des derniers Longines Masters de Paris. Il évoluait en temps que jeune cheval sous la selle de la famille Lejeune.
– Savane Gerbaux, fils de DAMIRO et Ivanne Gerbaux, jument avec laquelle j’évolue pour le moment sur 135. Elle courrait sous la selle de Benoit Cernin jusqu’à l’année dernière où elle sortait sur 145/55.
– Valco Bond, fils d’Alco (Carthago Z) et Sixty Bond (Narcotique), mon petit nouveau de 1m83 au garrot avec lequel nous espérons de finir la saison sur 145.

 

As-tu des sponsors ?

Oui. Vous pouvez d’ailleurs jeter un coup d’oeil à leurs comptes Instagram !
Mon sponsor principal qui me suit depuis des années et que je remercie est « Aglo Dev » qui m’a d’ailleurs mis à la disposition Savane Gerbaux.
Mon sellier partenaire « CWD » avec lequel je travaille depuis un moment pour le bien-etre de mes chevaux grâce à leur matériel.
« Luxury Horse Shop« , sellerie en ligne de qualité,
« Stel’O Frontal« , artisan français, fabrication de frontaux a la main,
« Equ’idées« , confection de bonnet, tapis sur mesure mais aussi tout textile équestre,
« In Horse We Trust (IHWT)« , accessoires équestres nouvelle génération.
Je suis d’ailleurs ouverte à toute proposition de sponsoring/partenariat !

Peux-tu nous décrire ta plus belle tenue de concours ?

Je les aimes toutes !

Mais j’avoue avoir une préférence pour mon ensemble bordeaux qui est composé de ;
– veste Cavalleria Toscana Bordeaux (acheter un modèle similaire)
– amortisseur noir Ogilvy (acheter un modèle similaire)
– tapis/bonnet GEM noir galon bordeaux (acheter un modèle similaire)
– guêtres en mouton Kentucky (acheter un modèle similaire)

Quels sont tes indispensables pour monter à la maison ?

Mes indispensables ? Question difficile ! Tout est indispensable ! -rire-

Plus sérieusement, je dirais mes rênes IHWT, ma paire de gants Samshield, une paire de bandes de travail mi-gel/mi-coton et ma selle CWD 2Gs sur mesure au dos de mes chevaux!

Quelle est ta plus grande fierté de cavalière ?

Ma plus grande fierté c’est certainement de réussir à chaque fois à établir une vraie relation avec mes chevaux, c’est réellement cela la clef de la réussite.
Le travail, la rigueur, la persévérance et le bien-être des chevaux y sont pour beaucoup également, mais le fait d’établir une vraie relation de confiance avec ses chevaux est pour moi une grande fierté.

As-tu déjà utilisé PreppySport ?

Oui, pour l’achat d’un tapis et j’adore le concept ! Tant de site de revente de vêtements d’occasion, alors pourquoi pas instaurer cela dans le monde du cheval ?!

Merci Lauren de nous avoir accordé cette interview, nous te souhaitons beaucoup de réussite pour ta saison de concours. 

Pour suivre Lauren, rendez-vous sur sa page Instagram @laurenbreyton

Crédits photos : PSV , Sportfot

Vous pourrez également aimer