Dans la sellerie de...

Dans la sellerie de Sara Brionne

22/02/2019

Sara Brionne est une cavalière de CSO que l’on ne présente plus. Elle a, de nombreuses fois, représenté la France avec la très regrettée Quibel des Etisses. Aujourd’hui, elle s’illustre sur les concours avec ses chevaux et continue de remplir son palmarès. Elle a accepté de nous ouvrir les portes de sa sellerie pour notre plus grand plaisir.

Hello Sara, peux-tu te présenter et nous parler de tes chevaux ?

Je m’apelle Sara Brionne, je suis dans l’année de mes 18 ans et donc dans ma dernière année junior. 

  • Ma jument de tête s’appelle Comète de Canteloup Z, je tourne pour l’instant jusqu’en 145 avec elle. C’est également avec elle que j’ai couru mes derniers parcours en équipe de France. Elle a vraiment un caractère de princesse. C’est une jument vraiment expressive et délicate à monter. 
  • Je viens tout juste d’acquérir un cheval : Detroit VD O, qui va pouvoir seconder Comète et me faire progresser sur de grosses épreuves. Il est vraiment grand mais se fait toujours très petit (« rire »). C’est vraiment un cheval très attachant.
  • J’ai également Chicago, un hongre qui m’est confié. Je sors avec lui jusqu’en 140. C’est un super cheval avec un caractère juste génial. Contrairement aux deux autres, lui est à vendre.

© PSV photo

© Marina Villalta

Quand as-tu commencé l'équitation et quels sont tes prochains objectifs ?

Je suis montée pour la première fois vers 3 ans, depuis je n’ai jamais arrêté. Je vais, dans un premier temps, bien me mettre avec Detroit. Je pense qu’il va me permettre de me former sur les grosses épreuves. Avec Comète j’aimerai continuer sur notre lancée de fin de saison en étant régulière sur les 145 et en commençant à me rapprocher de la tête.

© Collection privée

Avec qui t'entraînes-tu ?

Je m’entraîne avec mon père depuis toujours. De plus, depuis cette été je suis beaucoup aidée par Pénélope Leprevost chez qui j’ai passé un mois.

As-tu des partenaires ou des sponsors ?
  • J’ai la chance d’être sponsorisée par Pénélope Leprevost Collection pour mes vêtements et les tenues de mes chevaux. 
  • Theault me permet de faire voyager mes chevaux dans un VL confortable et en toute sécurité.
  • CWD me procure tous mes cuirs.
  • Free Jump me permet d’avoir des étriers et des bottes de super qualités.
  • GPA et Hit Air me permettent de monter en toute sécurité.
  • Alliance Équine accompagne mes chevaux grâce à leurs compléments alimentaires.

.

Quelle est ta tenue de concours favorite ?

J’ai vraiment craqué sur le tapis bleu marine et vert d’Alliance Équine et Pénélope Leprevost Collection avec lequel je mets un bonnet bleu marine avec une ligne de strass. 

Cela me permet de mettre ma veste de concours Pénélope Leprévost Collection bleue marine avec ma superbe chemise dernièrement sortie et, bien sûr un pantalon blanc de chez Pénélope Leprevost Collection.

© Collection privée

Quels sont tes indispensables pour monter à la maison ?

Je ne peux pas me passer de mon filet CWD avec les crochets qui me permet de changer de mors. Je peux donc m’adapter aux besoins de chacun de mes chevaux. 

Ma bombe GPA Litte Lady me suit également tous les jours, tout comme mon Airbag Hit Air ou encore mes étriers Free Jump Soft’up Classic. 

Pour mon confort à cheval il m’est indispensable de monter avec un pantalon Pénélope Leprevost Collection. Il me procure une vraie sensation de confort.

Quels sont tes préparatifs avant les concours (entraînements, soins...) ? As-tu un groom pour t'aider ?

Avant les concours, mes chevaux ont une séance basée sur leurs besoins. Certains enchaînent, d’autres ne font qu’une gymnastique ou une séance de plat. Ils ont tous le droit à un bon pansage et un graissage de pieds, sans oublier les bonbons à la fin, comme tous les jours. Les chevaux gris ont également le droit à leur shampooing.

 

Pour mon équipement, je nettoie tout à fond. Les tapis, les couvertures, guêtres etc passent à la machine à laver. Mes cuirs sont savonnés (comme tous les jours) et je passe l’aspirateur dans mes malles. 

Avant de partir en concours, je suis souvent aidé. Cependant, je n’ai pas toujours de groom. Cela dépend du nombre de chevaux que j’ai et si j’ai besoin de temps pour travailler mes cours en concours.

Quelle est ta plus grande fierté de cavalière ?

© Equestrian News / S. Leclerc

Je pense que ma plus grande fierté est juste le fait d’avoir eu l’honneur de connaître et de monter une ponette telle que Quibel. Pour ce qui est des compétitions, il s’agit certainement du fait d’avoir sû rebondir après la disparition de ma Quinette. En effet, j’ai malgré tout pu participer aux Championnats d’Europe Juniors avec Master Chayottes alors que je ne le connnaissais que depuis deux mois. De plus, avant lui, je n’était même pas sans-faute en 140 puisque mon objectif était les Championnats d’Europe Poneys.

Connais-tu PreppySport ?

Oui je connaissais, j’avais déjà lu quelques articles sur le blog.

As-tu un dernier mot à ajouter ?

Je tiens vraiment à remercier toutes les personnes qui m’entourent; les sponsors et partenaires, les propriétaires qui m’ont fait confiance, les équipes qui entourent mes chevaux et bien sûr mes parents et grands-parents qui sont toujours là pour moi. Mais je ne remercierai jamais assez Quibel qui m’a tout donné et sans qui je ne serai pas là donc je finis sur elle.

Cécile Cabre

Un grand merci à Sara pour ses réponses. Nous lui souhaitons une très belle saison de concours avec ses chevaux.

Retrouvez Sara Brionne sur sa page Facebook et sur Instagram.

Vous pouvez dès à présent vous procurer des articles similaires à ceux de Sara Brionne sur le site de PreppySport.

Vous pourrez également aimer