Interviews

ITW : Anna Szarzewski

14/04/2020

© Maeva Defonte – Info Jumping

 Anna Szarzewski, une véritable graine de championne !

A l’occasion des Championnats de France Poneys à Lamotte Beuvron, l’équipe Preppy Sport a pu rencontrer la jeune Anna Szarzewski !

Nous avons alors découvert une jeune fille mature, motivée, adorable et passionnée d’équitation depuis toute petite.

  • Est-ce que tu peux te présenter et présenter tes poneys ?

Bonjour, je m’appelle Anna, j’ai 13 ans. Je fais du poney depuis mes 5 ans. J’ai deux poneys : Vaughann de Vuzit qui a 11 ans, fils de Dexter Leam Pondi. Et Air Force One qui a 10 ans, fils de Rock’N Roll Semilly. Je tourne en Grand Prix avec Vaughan et en As 1 Excellence avec Air Force.

 

Je tourne en Grand Prix avec Vaughann et en As 1 Excellence avec Air Force.

 

© Apoline Langumier

  • D’où te vient la passion pour les chevaux, l’équitation ?

Avant moi il y a ma maman qui a fait du cheval et quand j’étais petite mes parents m’ont offert un shetland et ça m’a donné envie de monter et quand j’ai commencé j’ai tout de suite adoré ça !

 

  • Ta famille est-elle issue du monde de l’équitation ?

Ma mère oui mais mon frère et mon père sont plus dans le rugby tous les deux mais ils viennent parfois sur les concours quand ils peuvent.

 

  • Comment vis-tu le fait d’allier concours et études ?

Cette année je suis dans une école sport-étudeà Passy St-Honoré d’Eylau. Je finis à midi tous les jours comme ça j’aurai mon temps l’après-midi pour monter mes poneys.

 

  • Tu participais ici aux Championnats de France 2019 au Grand Prix avec Vaughann et à l’As 1 Excellence avec Air Force, comment t’y es-tu préparée et comment as-tu préparé tes poneys ?

Tout au long de l’année j’ai fait mes épreuves c’est-à-dire Grand Prix et As 1. Ça a été plus compliqué avec Air Force parce qu’il a un bon caractère et quand il ne veut pas il ne fait pas et quand il veut, il veut. Et quand moi aussi j’ai décidé de le faire, on le fait. Pour Vaughann pareil. En Grand Prix je n’ai pas eu beaucoup de résultats à part au Mans. J’ai eu de nombreux classements mais je me suis préparée surtout à la maison en travaillant sur le plat car pour moi c’est vraiment la base. Si on n’a pas la solution de son poney, on ne pourra pas réussir. C’est comme ça que je me suis préparée tout au long de l’année et j’ai été très très bien entourée par toutes les amies de ma mère qui sont venues, qui m’ont aidée, qui m’ont encouragée, qui m’ont groomée et ça m’a vraiment aidée !

 

  • On a eu un épisode de canicule la semaine dernière et il fait même encore très chaud là à Lamotte, comment tu l’as vécu et comment as-tu pu travailler en fonction de ça avec tes poneys ?

Je monte le matin très tôt pour qu’il fasse un peu plus frais et qu’il y ait un peu plus de vent. Et aussi, avant mes tours je prends un seau d’eau tout le temps avec moi et ils ont un couteau de chaleur que je mouille et je leur passe et tout va bien.

 

  • Est-ce que tu avais un objectif précis pour ce championnat ?

Non je n’ai pas d’objectif, pour moi c’était de me faire plaisir après si j’avais une médaille ou quelque chose comme ça c’était du plus et vraiment, je suis très fière de mon championnat et de mes poneys surtout.

 

  • Est-ce que tu es un peu accro au shopping, est-ce que tu aimes bien acheter pleins de trucs pour tes poneys (…) ?

Oui mais le truc c’est que mes parents ne veulent pas parce que comme j’ai beaucoup de sponsors ils disent « non c’est bon tu en as déjà assez pourquoi on achèterait en plus ça ne sert à rien » et moi je suis en mode « allez s’il te plaiiiiiit ».

© Perle Robillard – @p.robi_photos

  • Tu parlais un peu de tes sponsors, est-ce que tu peux nous en dire un peu plus ?

J’ai eu mon premier sponsor quand je faisais de l’As Poney 2 c’est Devoucoux qui me soutiennent vraiment beaucoup ! Ensuite j’ai eu Harcour, sponsor d’habits mais vraiment c’est mon préféré, c’est celui que je préférais avant même que je sois sponsorisée, ils sont super généreux ! J’ai eu GEM aussi, super généreux aussi, super sympas, super cools. J’ai Barema Bottier, super généreux aussi et les bottes sont d’une qualité extraordinaire. Ensuite j’ai Michel Vaillant, sponsor pour les produits de soins des poneys (…), c’est super. J’ai aussi Hit AirCavalor, Horse Feed,KepFlex Onpour mes étriers, Pro Confort pour les couvertures, les guêtres de transport vraiment super !

© Alice Martel

  • Est-ce que tu connaissais déjà un peu PreppySport ?

Non, au début quand vous avez commencé votre compte je ne connaissais pas trop. J’ai connu un peu après dans mon fil d’actualité et j’ai trouvé ça sympa, le concept, comment vous fonctionnez …

  • Est-ce que tu aurais un dernier petit mot à dire sur ton poney, ta saison ton championnat, ce que tu veux ?

Je remercie vraiment mes sponsors, tous ceux qui m’ont aidée à arriver jusque-là, mes parents, tous les amis de mes parents qui sont venus exprès pour moi, mes amis, vraiment tout le monde et surtout mes poneys parce que sans eux je n’irai pas sauter toute seule. Pour moi c’était un super championnat !

  • Comment se passe le confinement, es-tu avec tes poneys ?

Cela se passe très bien pour moi avec le soleil même si je ne suis pas avec mes poneys, qui eux sont en balnéothérapie aux Bréviaires, ils sont entre de très bonnes mains, j’ai entièrement confiance aux personnels des Bréviaires. 

 


Un grand merci à Anna de nous avoir accordé ce moment pour cette très sympathique interview ! 

Nous lui souhaitons d’aller au bout de ses objectifs dans le monde équestre et de continuer à gravir les échelons tout en continuant de se faire plaisir !

 

Vous pourrez également aimer