Astuces et conseils

5 conseils pour entretenir son cheval à la retraite

28/03/2021

Aujourd’hui PreppySport a choisi de vous parler de la mise en retraite de votre cheval et plus particulièrement de l’entretien d’un équidé vieillissant. Nous savons qu’il n’y a pas d’âge précis concernant le départ en retraite du cheval. Cela s’effectue au cas par cas, il s’agit d’être le plus à l’écoute possible de son cheval afin de respecter au mieux son bien-être. Cependant, pour tous, la transition doit être effectuée de manière progressive, un arrêt brutal peut nuire à la santé mentale et physique de votre compagnon.

L’équipe Preppy vous a donc préparé 5 conseils afin d’aider au mieux votre cheval durant cette période de sa vie. Afin de vous apporter les meilleurs conseils possible, nous nous sommes rapprochés de personnes ayant des connaissances à ce sujet, Kelly fondatrice de Horse’Touch, Julie plus connue sous le nom de Carnet d’une Cavalière ainsi que l’entreprise Mors and More.

1) Des soins préventifs réguliers

Mettre un cheval en retraite ne signifie pas le laisser dans un coin et ne plus s’en occuper. Au contraire, avec le vieillissement il faut redoubler d’attention, assurer une surveillance afin de limiter l’apparition de maladies. Il est donc conseillé d’effectuer régulièrement un bilan complet de son cheval avec son vétérinaire.

De plus, un suivi annuel dentaire est primordial. En effet, les problèmes de dentition sont très fréquents chez les chevaux plus âgés. La mauvaise usure des dents entraîne alors une mastication insuffisante des aliments, la digestion devient une étape difficile. Les besoins nutritionnels de votre compagnon ne sont plus couverts en totalité provoquant une perte de poids.

Il faut être attentif à tout amaigrissement de votre cheval, cela peut également être dû à des douleurs articulaires. Il est bien connu qu’un cheval vieillissant peut développer de l’arthrose. Votre cheval réduit ses déplacements afin de limiter les douleurs ce qui entraîne une perte musculaire. Cette perte ne doit pas être négligée car ce sont les muscles qui maintiennent les articulations. Un suivi ostéopathique est conseillé une ou deux fois par an. Sachez qu’il existe également des masseurs équins, « Le masseur, est là pour apporter du confort au cheval et vous guider dans les différentes techniques manuelles à utiliser pour le préserver ou le soulager. Vous pouvez le faire intervenir de une fois par mois à quelque fois dans l’année en fonction des besoins de votre cheval. » Kelly, masseur préparateur physique équin et canin, fondatrice de Horse’Touch.

Kelly Horse'Touch

Les pieds de votre cheval sont également un point important à contrôler. En fonction de son environnement de vie les pieds doivent être déférés ou non. Si votre cheval vit au pré avec d’autres congénères, les postérieurs doivent être déférés par précaution.

Le parage et un examen régulier sont nécessaires à la qualité des pieds de votre cheval. De plus, si les terrains sont boueux et humides l’hiver vous pouvez protéger les pieds avec du goudron. L’été, un onguent hydratant peut aider à l’hydratation des pieds de votre cheval.

Kelly, masseur préparateur physique équin et canin, fondatrice de Horse’Touch, nous conseil le produit Hoof Clay présent chez Alodis Care, étant une argile spécifique pour les pieds lors de la transition pieds nus ou une si une faiblesse podologique apparaît.

2) Un hébergement adapté

Lorsque l’on prend la décision de mettre son cheval en retraite différents choix d’hébergement s’offre à nous.

Il existe des pensions exclusivement dédiées à cet effet, les plus chanceux d’entre nous peuvent héberger leur compagnon chez eux.

Une vie au pré en troupeau semble être le mode de vie le plus adapté lors d’une mise en retraite. Il faut sélectionner avec soin le nouveau lieu de vie de votre cheval. L’espace doit y être assez grand, posséder une clôture ainsi qu’un bon accès à l’eau et un abri. L’abri lui permettra de s’abriter ainsi que de se coucher.

Lui permettre de vivre avec ses congénères est réellement bénéfique pour son mental, néanmoins, il faut être vigilant à l’intégration au sein du groupe particulièrement s’il s’agit d’un cheval ayant vécu exclusivement en box, il devra alors adopter de nouveaux codes afin de vivre en groupe. Sachez que depuis quelques années le concept « d’écuries actives » se développe sur notre territoire. Il s’agit d’écurie se basant sur le comportement naturel du cheval, favorisant ainsi son bien-être physique et émotionnel en respectant ses besoins fondamentaux.

 

Si vous faites le choix de mettre votre cheval en retraite au pré, il est très important d’assurer une surveillance quotidienne de l’état de votre cheval ainsi que de sa prise de nourriture et d’eau. Une surveillance des installations tels que les clôtures et abri est également régulièrement nécessaire.

3) Une alimentation spécifique

Nous avons précédemment évoqué les problèmes de dentition pouvant apparaître chez le vieux cheval, entraînant des difficultés digestives. Il est préférable de privilégier les fibres courtes comme l’herbe et le fourrage, les granulés ainsi que les aliments floconnés. Afin d’aider votre compagnon à répondre aux besoins spécifiques qui apparaissent avec l’âge vous pouvez complémenter son alimentation. L’apport d’aliments riches en amidon est à limiter du fait de la difficulté de digestion de ceux-ci.

Certains compléments alimentaires sont nécessaires pour aider les défenses naturelles de votre cheval, pour lutter ou diminuer les douleurs comme celle de l’arthrose par exemple. Cependant, l’administration de compléments doit être effectuée seulement si cela est nécessaire.

Il est essentiel de veiller au bon accès à l’eau et à la nourriture ainsi que d’assurer une surveillance des problèmes de hiérarchie dans un groupe.

Vous trouverez ci-dessous une vidéo de Carnet d’une Cavalière, concernant l’alimentation de son cheval Enzo âgé de 29 ans.

Voici une liste de compléments pouvant aider votre compagnon. Nous avons pris contact avec Kelly, masseur préparateur physique équin et canin, fondatrice de Horse’Touch qui nous a gentiment établi cette liste :

Complément Alodis Care :

Help Arti : Cure de 50 jours à base d’argile bentonite, curcuma, boswellia, cassis ayant pour objectif de soulager le système articulaire couplé à l’Acti Muscle, à base de Spiruline afin d’entretenir le système musculaire et booster l’immunité.

Cette cure est idéale en rentrant dans la période froide fin octobre début novembre et renouvelable si besoin.

Help Care : Cure de printemps à base de pissenlit aidant votre cheval lors de sa mue

Help Circu : Cure d’été à base de vigne rouge, pour les chevaux supportant mal la chaleur ayant tendance à gonfler des membres, cette cure aidera leur système circulatoire

Help Détox : À utiliser au mois de Septembre, il s’agit de la période idéale afin d’effectuer un drainage

4) De l'aide pour supporter les contraintes saisonnières

Le vieux cheval est plus sensible aux changements climatiques, nous pouvons alors l’aider à mieux vivre ces périodes. En effet, en automne et en hiver, il est conseillé d’utiliser une couverture d’extérieur imperméable  En effet, nous sommes moins enclins à tondre nos vieux chevaux, la couverture permet à votre cheval de ne pas trop puiser dans ses ressources physiques. Attention à vérifier régulièrement la présence éventuelle de blessures.

Ci-dessous quelques couvertures actuellement disponibles sur notre site PreppySport 

Couverture Weatherbeeta
Couverture Intégrale Weatherbeeta
Couverture Time Rider
Couverture Equithème

Lors de l’apparition des beaux jours, l’utilisation d’un masque anti-mouche et anti-UV peut apporter un confort supplémentaire afin de limiter l’agitation de la tête de votre cheval. De plus, il existe également des couvertures et produits anti-mouches afin de limiter les piqûres d’insecte. Le piège à taons peut aussi être votre meilleur ami !

Comme nous l’avons évoqué précédemment, il est important qu’un abri soit présent afin que votre compagnon puisse s’abriter en cas de besoin.

5) De l'exercice physique maintenu mais modéré et adapté

Lors de la mise en retraite, l’activité physique ne doit pas être arrêtée brutalement. Il s’agit de diminuer petit à petit le temps et l’intensité de l’activité. Un vieux cheval à besoin de conserver une activité adaptée à ses besoins, cela va lui permettre de préserver une souplesse locomotrice ainsi que d’entretenir sa fonction cardio-vasculaire. De plus, une retraite active est le meilleur moyen pour rester en bonne santé mentale et physique.

Une activité physique oui, mais davantage adaptée. Afin d’en apprendre plus à ce sujet, nous nous sommes questionnés sur le matériel pouvant être le plus adapté aux chevaux âgés. Nous avons donc pris contact avec l’entreprise Mors and More afin de connaître leurs conseils en termes d’embouchures.

« Pour nous, un cheval peu importe son âge ou sa discipline mérite un matériel sain et adapté à l’anatomie de sa tête et son corps. Cela veut dire que l’on va favoriser les modèles de mors anatomiques. Un mors anatomique est un mors qui a une légère courbe au niveau du canon afin d’assurer que le mors se pose bien dans la bouche de votre cheval et que lorsque le cavalier fait une action celle-ci est bien repartie sans point de pression pour assurer le confort tout en gardant le contrôle. Au niveau des alliages, on favorise le titane et le sweet iron : le titane pour sa légèreté et le sweet iron pour son effet décontractant car c’est un alliage qui favorise la salivation donc des alliages qui sont bien adaptés au style de vie d’un cheval retraité.

Quand il s’agit du bridon, nous restons toujours sur l’idée d’apporter du confort à votre cheval en toute simplicité. Si le cheval a de l’arthrose aux cervicales ou même de l’arthrose en général, on conseille des bridons avec une têtière anatomique donc qui n’exerce pas de pression aiguë sur la nuque du cheval au travail, il est important d’être conscient de l’état de santé physique du cheval afin d’adapter le bridon à ses besoins. Pour finir, pour un cheval retraité on conseille une muserolle simple sans noseband. On a même des clients qui se dirigent vers le bitless, bridon sans mors comme, pour encore plus de confort mais cela dépend aussi du caractère de leur acolyte ! ».

Sweet Iron
La Cense Bitless Bridon

Afin de rester dans cette volonté de confort pour votre cheval, lors de notre live avec Julie plus connu sous le nom de Carnet d’une Cavalière, elle nous a indiqué qu’elle utilise des guêtres de récupération magnétiques ou en céramique afin d’aider au mieux son cheval après ses séances. Elle utilise également en amont de ses séances le chauffe dos de chez Back On Track ainsi qu’une huile chauffante afin d’échauffer au mieux les muscles du dos. Elle apprécie également commencer sa détente par l’allure du galop et non du trot.

Nous tenons à rappeler que dans cet article il s’agit de conseils ayant été discutés avec des personnes compétentes sur le sujet. Cependant, chaque cheval est différent, il est donc primordial de se renseigner auprès de votre vétérinaire, des professionnels vous encadrant avant de prendre vos décisions concernant l’entretien de votre cheval.

 

Nous tenons à remercier Julie, Kelly ainsi que Mors and More  d’avoir pris le temps de nous répondre et de nous aider à la rédaction de cet article !

Vous pourrez également aimer