Archives

Non classé

Dans la sellerie de Servane Alexandre

14/12/2018

Servane Alexandre, cavalière âgée de 18 ans, a commencé l’équitation et débuté les concours de saut d’obstacles dès son plus jeune âge grâce à la passion du cheval qui lui a été transmise directement par ses parents et sa sœur. Une carrière naissante pour la jeune cavalière qui a eu le privilège de pouvoir monter différents poneys, jeunes comme expérimentés, jusqu’en As Poney 1. Un vrai début prometteur ! Elle a accepté de répondre à nos questions et de nous ouvrir les portes de sa sellerie.

Hello Servane, peux-tu nous présenter brièvement tes poneys et chevaux ? Quel est ton coach actuellement ?

Bonjour, j’ai 3 poneys qui m’appartiennent. Il y a :

  • Glenville Lad, mon poney de cœur que j’ai depuis 2011 et avec qui je tourne en As poney 1.
  • Kilrush Arco, qui m’appartient depuis 2013, j’ai tourné en As poney 1 avec et maintenant je le loue.
  • Ups du Haut Pont, que je monte depuis le début de l’année et dont je suis la propriétaire depuis peu de temps. C’est un poney avec beaucoup de moyens mais encore vert, on sort en As poney 1.

J’ai aussi des chevaux et poneys de notre élevage (Élevage Sereld’hel) qui sont à ma sœur et à ma mère.
Pour ce qui est de l’entrainement, ma sœur me coache depuis mes débuts.

Glenville Lad

Ups Du Haut Pont, Photo : Elsa Saussard

As-tu des partenaires ou des sponsors ?

Quelle est ta marque coup de cœur ?

J’ai un partenaire qui est le sellier CWD. Ils proposent des produits de qualité pour le bien-être des chevaux et du cavalier.
Je n’ai pas vraiment de marque coup de cœur mais plutôt des produits coup de coeur. J’adore tout particulièrement la marque  Cavaleria Toscana mais je n’ai pas beaucoup d’affaires de cette marque car le prix reste élevé…

As-tu un objet porte-bonheur ou un rituel en concours ?

Je n’ai pas de porte-bonheur pour les concours mais je change de tapis quand je n’ai pas fait sans faute la veille, une sorte de superstition -rire-

Quelle a été ta plus belle émotion à cheval ? Le moment ou l’évènement qui t’a le plus marqué ?

J’ai connu plusieurs très beaux moments mais le Sologn Pony 2018 reste quand même un concours inoubliable ! Mon poney Glen, pour son retour en As poney 1, finit 2ème. Nous avons également remporté deux titres de champion de France dans les femelles de 2 ans PFS avec Get Lucky Alias et dans les 3 ans mâles PFS avec Flamingo Sereld’hel qui est aussi Champion Suprême !

Photo : PhotogrAphix

Quelle est ta tenue préférée pour aller en concours ?

Ma tenue de concours préférée reste :
Pour mes poneys : Mon collier de chasse, ma selle, mes guêtres et mes sangles, sont des CWD. J’ai beaucoup de tapis, c’est mon point faible haha ! En ce moment j’alterne avec : 
  • GEM noir liseré bordeaux
  • Tacante noir, qui est super pour les poneys qui transpirent car il sèche très vite !
  • Cavaleria noir et bordeaux
  • Anna Scarpati noir et bleu marine.
Ah, et j’adore aussi le mouton sur la sangle, l’amortisseur Devoucoux, les cloches, ou les guêtres Zandona ou Kentucky (mais jamais tout à la fois bien évidemment !)

Photo prise lors du Salon du cheval à Paris par Pauline Chaloupy

Quels sont tes prochains objectifs ?

Dans un tout premier temps, j’aimerais progresser avec ma jument Calgary Sereld’hel, de notre élevage qui a 6 ans. Elle a de bons moyens mais a très peu de métier et du caractère, donc on va se former toutes les deux tranquillement et on verra !

J’ai aussi Broadway Concept *Sereld’hel, notre premier poulain de l’élevage qui a 7ans et qui a fait les 6 ans l’année dernière. Malheureusement il a été blessé pendant un certain temps, donc on va le remettre en route tranquillement et on verra aussi comment on progresse.

Connais tu PreppySport ? Si oui, as-tu déjà testé le concept ? As-tu déjà vendu, acheté des articles ? Conseilles-tu PreppySport ?

Oui bien sûr ! J’ai déjà été sur le stand à Lamotte et testé le concept en publiant mes affaires sur le site que je conseille, car tout le monde est gagnant, ça permet d’avoir du matériel de bonne qualité à un prix beaucoup plus accessible !

As-tu un dernier mot à partager ?

Je vais profiter de mon dernier mois sur le circuit poney avant de tourner une grande page, et vous remercie pour cette interview !

PreppySport

Merci infiniment Servane pour avoir répondu à l’interview et nous te souhaitons plein de courage pour ta future carrière, à bientôt !

Pour suivre Servane, rejoignez-là sur sa page Instagram : Servane Alexandre

Non classé

Salon du cheval de Paris 2018 : Nos coups de coeur

07/12/2018

Du 24 novembre au 2 décembre 2018 se tenait le Salon du Cheval de Paris. Véritable temps fort de l’agenda des cavaliers, le rendez-vous se tient tous les ans au Parc des Expositions de Villepinte (93). Durant toute la durée du salon, vous pouvez assister à des manifestations équestres, des compétitions de tous les niveaux et profiter des différents exposants présents. L’équipe Preppy n’y a pas échappé. Voici donc nos coups de coeur du Salon (petit avant goût de notre liste de Noël).

Un bon moment lors de la présentation de la police montée

Lors de notre road trip au salon, nous avons fait une escale au bord de la carrière pour voir la représentation de la police montée. Nous n’avons pas été déçues du voyage : nous avons été impressionnées par le calme et la maîtrise des chevaux. Ils interviennent pour escorter des voitures ou des personnes, et réalisent également des arrestations.  

Un tour du côté du trophée des innovations

Deuxième arrêt sur le stand du pôle Hippolia où se tenait l’exposition des innovations. A la clé pour l’un des produit en course : le trophée des innovations. Selle spécialisée pour l’endurance par la maison Devoucoux, selle en liège de chez GT Concept et étriers innovants Flex-On étaient présents. Mention spéciale pour les gants chauffants Iwarm de la marque Racer qui nous ont particulièrement séduits pour l’hiver à venir. 

Nos deux coup de coeur "mode"

La fashion victime qui sommeille en nous n’est pas en reste avec les boutiques à perte de vue du Salon du Cheval. Nous avons particulièrement craqué pour deux produits. 

La collaboration Flex-On x Dada Sport

Nous sommes déjà des grandes fans des étriers Flex-On. Alors quand nous sommes passées sur le stand, nos yeux ont flaché sur le modèle bleu marine fétiche de Dada Sport avec un sticker inédit. 

Pas de doute, l’équipe Preppy valide cette collaboration. 

Le body spécial cavalières Oscar et Gabrielle

Nous avions déjà repéré le produit lors des championnats de France de Lamotte Beuvron alors nous n’avons pas résisté. Fini le polo qui sort du pantalon pendant les 5 premières minutes de la détente. Le body Oscar et Gabrielle allie l’utile, l’agréable et le style. 

Le choix de Léa - Planeberrie

Pour notre ambassadrice Léa (@planeberrie), le must du Salon du Cheval c’est la sellerie Equifashion. Cette boutique italienne propose des tapis de bonne qualité personnalisables. 

Nos favoris sportifs

crédits photo : Dans la foulée –  Marine Piquet

Outre le shopping, nous avons également profité du Salon du Cheval pour regarder les épreuves qui se déroulaient sur la piste des Longines Master. 

Nous avons beaucoup apprécié le Derby Cross, épreuve phare du salon, qui réunit les cavaliers internationaux de concours complet pour une épreuve inédite. Nous saluons les performances de nos français qui occupent la 2ème (Karim Florent LAGHOUAG) et 3ème place (Maxime LIVIO) derrière le britannique Alexander BRAGG. 

Côté Jumping, le Speed Challenge est remporté par Kevin Staut avec un magnifique parcours qui nous a laissé sans voix.

Dans le Grand Prix, la France est également bien représentée avec la 4ème place de Thierry Rozier. Le concours à surtout réussi à Edwina Tops Alexander qui fait un retour brillant sur la piste parisienne. 

Et vous quels sont vos favoris du Salon du Cheval ? 🐴

Non classé

Ohlala sellerie

30/11/2018

 

Ohlala Sellerie c’est la nouvelle sellerie en vogue sur Instagram. Depuis juin 2018, la sellerie propose les plus grandes marques neuves, le tout mis en valeur par le nouveau design de leur site internet. 

L’équipe de PreppySport a craqué et passé commande sur le site, voici notre opinion ! 

Ohlala Sellerie ? L'identité qui fait craquer

Lorsque que l’on a entendu parler de Ohlala sellerie, nous avons d’abord été perplexes. Comment cette sellerie allait-elle se démarquer ? L’équipe Preppy va vous raconter leur histoire pour mieux connaitre cette jeune et prometteuse marque. 

Il était une fois, deux passionnés de chevaux. Clara et Geoffrey, les fondateurs de la sellerie en ligne sont également propriétaires de plusieurs chevaux de sport. Tout a commencé il y a deux ans, avec l’achat d’une jument. Leur équipe va grandir pour aujourd’hui compter plusieurs chevaux. 

Professionnellement, Geoffrey possède une société dans le textile, et Clara travaille dans le luxe chez Balenciaga.  Les deux passionnés ne retiennent pas longtemps leur créativité et décident de créer Ohlala Sellerie en reprenant certains codes de la mode.

Le concept

 « Ohlala Sellerie » veut proposer des articles pour le cavalier et le cheval.

 3 mois d’essai plus tard et un accueil digne d’une success story : l’aventure est lancée. 

A la différence des selleries bien plus connues Ohlala Sellerie utilise le e-commerce au coeur de sa stratégie et pas seulement comme un moyen de distribution. L’objectif est de chouchouter les cavaliers avec notamment des conseils techniques présents sur un blog intégré au site. 

En plus des conseils et tutoriels vous pourrez trouver sur le blog leur histoire, les looks de la semaine, les nouveaux produits en ligne, les nouvelles tendances. 

Ohlala dans le futur

Pour continuer au mieux, Ohlala souhaite en autre soigner au maximum les photos de présentation des produits : pas de retouches pour être au plus prêt de la réalité du produit. 

A plus long terme,  les deux fondateurs souhaiteraient ouvrir un showroom afin de présenter et de vendre leurs articles. Ce showroom leur permettrait à la fois d’être plus proche de leurs clients mais également de les conseiller au mieux dans leurs achats en dehors du contexte habituel de vente en ligne. 

Toujours dans un esprit visionnaire, un service spécialement conçu pour les professionnels du monde équestre est en cours de création.  

Notre test

Comme nous adorons vous donner un avis objectif : nous avons poussé la rencontre avec la sellerie en commandant sur le site. Outre l’interface très bien faite, nous avons beaucoup apprécié pouvoir trier les produits par marque directement.  

Nous avons finalement craqué pour la couverture 400g de la marque Kentucky. La procédure pour le paiement est claire et tout s’est très bien déroulé. Par la suite, l’expédition a été très rapide. C’est au moment de déballer le colis que nous avons été plus que surprises. Chaque commande est traitée avec le plus grand soin : papier de soie, ruban et petit mot écrit à la main. L’impression qu’un ami proche vous offre un cadeau.  

Instagram : la cerise sur le gâteau

 

Le compte Instagram de la marque : parfaitement soigné, les photos sont belles, le feed est cohérent, les produits sont mis en valeur de manière originale. Le petit plus c’est que la sellerie a pour ambassadrice la jeune et jolie Marie-Capucine Simonet. 

 ➡️ Pour découvrir la sellerie : rendez-vous sur le site internet 

Non classé

JumpFax : L’application qui facilite la vie des cavaliers

23/11/2018

photo : Jessica R. x Jumpfax

Vous avez souvent pu voir sur les réseaux sociaux, notamment sur Instagram, la page « Jumpfax » mais, vous vous demandez ce que c’est, à quoi ça sert exactement et pour qui ? On vous explique tout dans cet article. 

Jumpfax est une application mobile qui a été créée en 2016 et qui permet aux cavaliers de garder contact avec le monde du saut d’obstacles. 

L'histoire de JumpFax

photo : Jessica R. x Jumpfax

En réalité, Jumpfax existe depuis bien longtemps.

Tout a commencé en 1998, lorsque Sylvie Coupérie, femme d’Edouard Coupérie (cavalier de sauts d’obstacles et vainqueur du Championnat de France) créé Jumpfax news et Jumpfax Calendar, un calendrier de poche qui recensait tous les concours internationaux.

A l’époque, Sylvie Coupérie envoyait tous les résultats des concours internationaux par fax toutes les semaines aux clients, d’où le nom « JumpFAX ».

Par la suite, elle transforme le système en créant une l’application.

En 2016, Jumpfax est rachetée par Alicia Heiniger, qui avec son équipe dynamique et passionnée a complètement repensé l’application, ses fonctionnalités ainsi que sa communication. L’objectif majeur de Alicia Heiniger est de fournir aux cavaliers un outil facile d’utilisation et très pratique.

Pourquoi JumpFax a été créée ?

Alicia Heiniger cherche à réinventer l’application pour fournir aux cavaliers un outil facile d’utilisation et très pratique.Grâce à elle, les cavaliers peuvent organiser leur saison de concours et trouver toutes les informations utiles, voire même des informations qu’il est difficile de trouver sur les sites Web des concours. Par exemple, les horaires pour le contrôle vétérinaire, des contacts clés, comment accéder au concours, les start-list, les résultats qui sont régulièrement mis à jour …

Elle-même, cavalière internationale, voulait un outil qui puisse lui servir sur les concours et que toutes les informations soient recensées en un seul et même endroit !

Aujourd’hui, Jumpfax est devenu l’outil numérique indispensable pour les cavaliers internationaux.

Comment ça marche JumpFax ?

Vous pouvez vous connecter depuis votre téléphone ou sur le site internet ! Ensuite selon l’abonnement choisi vous avez accès à plus ou moins de fonctionnalités. 

Par exemple en FREE vous avez accès au calendrier des concours alors qu’en premium vous découvrez toutes les fonctionnalités que l’application peut offrir (et sans publicité) : la possibilité d’ajouter les concours à ta saison et ainsi recevoir des alertes s’il y a des changements, suivre des cavaliers et chevaux pour être notifié de leurs résultats ! Le juste milieu c’est le pack Expert : vous accédez aux fonctionnalités du pack Premium avec un tarif plus abordable puisque les publicités ne sont pas supprimées.  

Jumpfax c’est donc aussi et avant tout une énorme communauté qui regroupe tous les cavaliers et chevaux internationaux ainsi que les concours !

C'est pour qui JumpFax ?

Tout le monde peut utiliser Jumpfax, mais l’application est principalement dédiée aux cavaliers qui montent dans des épreuves internationales et à leurs équipes. Évidemment tous les passionnés de chevaux peuvent utiliser l’application pour suivre leurs cavaliers ou chevaux préférés et être alertés lorsqu’ils font de bons résultats !  

Quels sont les futurs projets de JumpFax ?

IMG_3589

Jumpfax est en constante évolution ! L’année dernière l’équipe de Jumpfax a lancé les JUMPFAX Series. Chaque semaine, les JUMPFAX SERIES révèlent qui sont les meilleurs cavaliers et couples cavaliers/cheval en Grand Prix pour chaque catégorie AM, CSI1, CSI2, CSI3, CSI4, CSI5*

Le prochain gros projet sur lequel elle travaille est la version Américaine de l’application. Aux Etats-unis ils fonctionnent différemment avec beaucoup de compétitions nationales.

Sachant cela et souhaitant conquérir le marché américain, Jumpfax a décidé de créer un calendrier avec tous les concours nationaux américains et donc une interface dédiée dans l’application ! 

L'avis de PreppySport sur JumpFax

photo : Jessica R. x Jumpfax

Aujourd’hui, on peut voir une constante progression en matière de digitalisation dans le monde équestre. Rester connecté est devenue une réelle tendance dans notre quotidien. 

Grâce à Jumpfax, les professionnels et les passionnés d’équitation pourront suivre plus facilement le monde du saut d’obstacles via cet outil de communication.

On apprécie particulièrement le fait de pouvoir suivre l’évolution de nos couples favoris en catégorie Amateur jusqu’en CSI5*.

Pour tester Jumpfax, rendez-vous sur le sitel’application ou la page Instagram.

Alors plus d’excuses pour ne pas connaître les derniers résultats de Kevin ou Pénélope.

Non classé

Les couvertures

16/11/2018

Ca y est, le beau temps, le soleil, la chaleur laissent place à l’hiver, au verglas, à la neige, à la boue… Les températures descendent et les tondeuses se font entendre dans les écuries.

Tout cavalier a alors posé la question fatidique « Quand faut-il que je tonde mon cheval ? » Puis, « Il fait quelle température ce soir ? » « Je mets la polaire ou la 200g ? ».

Nous avons donc pensé à vous. Cet article est dédié au sujet épineux des couvertures.

Tondre ou ne pas tondre

Le sujet fait débat : faut-il tondre ou non son cheval ?

Dans un premier temps, il faut analyser le mode de vie de votre compagnon ainsi que son exercice physique. Plusieurs questions permettent de définir s’il faut tondre ou non mais également quel type de tonte est adaptée.

  • Mon cheval vit-il au box ou au pré ?
  • Ai-je la possibilité de changer régulièrement les couvertures en fonction des variations de température ?
  • Quelle activité physique mon cheval a-t-il ?
  • Est-il sujet à de fortes sudations ?

En fonction de ces réponses plusieurs tontes existent :


Tonte de chasse : Ici, le cheval est tondu partout, sauf sur les membres, la tête et l’emplacement de la selle. Cette tonte est recommandée pour les chevaux qui travaillent beaucoup. Il est nécessaire de bien couvrir son cheval pour cette tonte et de mettre un couvre reins au travail.

Tonte entière ou de concours : Pour cette tonte, le cheval est tondu entièrement (sauf au garrot) ! Généralement, cette tonte est conseillée pour les chevaux qui font des concours. Comme pour la tonte de chasse, il est impératif de bien couvrir son cheval et de mettre un couvre reins au travail pour ne pas qu’il attrape froid.


Tonte en manteau : Pour la tonte en manteau, le cheval est tondu aux endroits où il transpire le plus, c’est-à-dire au niveau de l’encolure, au poitrail, aux cuisses, et le ventre. Cette tonte est idéale pour les chevaux qui travaillent plusieurs fois par semaine.


Tonte tablier : Comme pour la tonte de club, elle convient aux chevaux qui travaillent plusieurs fois par semaine. Toutefois, le cheval n’est tondu qu’au poitrail et au passage de sangle.


Attention : Si vous ne tondez pas votre cheval, qu’il vive au pré ou en box, il important de bien le sécher après le travail.

Le moment idéal pour tondre

« Quand tondre son cheval » est la question la plus délicate.

En effet, difficile de savoir si c’est le bon moment pour tondre. Un coup il fait froid, un coup il fait chaud, du coup les poils repoussent plus vite… un vrai casse-tête !

En principe, les premières tontes ont lieu en en automne, mais, tout dépend où vous habitez : si vous habitez en Bretagne, le temps ne sera pas le même que dans le sud, et donc la tonte peut être décalée. De plus, il peut faire froid pendant une semaine, alors que la semaine d’après, les températures remontent. C’est pour cela qu’en général on commence à tondre lorsque le poil du cheval commence à être long, et qu’il transpire au travail.

On recommande donc de commencer à tondre quand le froid s’installe vraiment dans votre région !

Les différentes couvertures

source : Maelan Lienardy 

Tu as enfin décidé de tondre ton cheval, mais le nombre important de chemises et de couvertures proposées te fait tourner la tête ? Pas de panique, nous t’expliquons brièvement l’utilisation de celles-ci :

La chemise séchante : Après le travail, pour sécher rapidement le cheval, il est conseillé de mettre la « séchante » pendant 15 à 30 minutes. En effet, la séchante a pour rôle d’absorber l’humidité de votre cheval. Il ne faut surtout pas la laisser au box !

La chemise de box : Généralement, la chemise de box est utilisée pendant la mi-saison (beaucoup moins chaude que la couverture de box). Son principal rôle est d’éviter la repousse trop rapide des poils tondus de votre cheval. Il est également possible en cas de très basses températures, de la mettre sous la couverture de box. Enfin, il est possible de mettre une chemise à votre pendant votre trajet de transport. Attention, elle n’est pas imperméable !

La chemise polaire : comme la chemise de box, elle est utilisée pendant la mi-saison. Toutefois, la chemise polaire sera beaucoup plus douce, plus agréable pour votre cheval et par conséquent évitera les frottements. Elle n’est pas imperméable, donc elle ne s’utilise qu’en box.

La chemise de marcheur : Cette chemise, comme son nom l’indique est utilisée pour le travail non monté du cheval. Elle est coupée au niveau des épaules du cheval ce qui lui permet d’être complètement libre dans ses mouvements.

La chemise imperméable : cette chemise est également prévue pour la mi-saison et pour les chevaux vivants à l’extérieur. Elle peut également s’utiliser pour votre cheval qui va au paddock, ou en concours quand il reste attaché au camion.

La couverture de box : Cette couverture permet de protéger votre cheval contre le froid au box. Pour ces couvertures, il existe plusieurs épaisseurs de matelassage en fonction de la température dehors. Attention, cette couverture n’est pas imperméable !

La couverture extérieure/de pré : Comme son nom l’indique, la couverture de pré est très utile pour protéger votre cheval qui vit à l’extérieur, et du mauvais temps. Finalement, c’est comme une couverture box mais imperméable ! 😉

Quel grammage pour quelle température ?

💡Innovation : pour mieux comprendre les besoins de votre cheval, l’utilisation du capteur Arioneo est très efficace à la maison ou durant un transport pour savoir si votre cheval a trop chaud ou trop froid.

Nos marques favorites

Beaucoup d’enseigne de matériel ont leur gamme de couverture. Le choix peut donc s’avérer difficile. Nous vous avons donc sélectionné 2 marques préférées pour les couverture. 

source : Kentucky

Le must du must : Kentucky 

Grande tendance ces derniers temps, et pour cause, les couvertures Kentucky sont tellement douces que vous aller jalouser les nuits d’hiver de votre poney. De plus, les finitions sont parfaites : les shoppings photos dans la neige pour alimenter votre Instapony seront d’autant plus réussi.  

Enfin, la marque a développé une gamme complète : couverture d’écurie, couverture imperméable, de marcheur et même sous couverture sont disponibles en deux couleurs : bleu marine et bordeaux.

source : Horseware

La technicité avant tout : Horseware 

La marque est vraiment l’une des star en terme de couverture. Leur gamme est très large pour convertir à tous les chevaux et tous les modes de vie. De manière générale, elles sont très résistantes ce qui permet de les garder un certain temps. 

Petit coup de coeur pour la gamme Rambo qui nous a séduit par son design

Nous espérons vous avoir éclairé sur ce sujet délicat, et nous vous souhaitons un hiver bien au chaud ❄️