Catégorie

Astuces et conseils

Astuces et conseils

Bien choisir son airbag

22/05/2020

Un gilet airbag oui, un gilet airbag adapté c’est mieux ! 

Le protège-dos, l’inconditionnel de tous les cavaliers. Pour certains, obligatoire, pour d’autres peu nécessaire. Depuis quelques années, le protège-dos s’est développé pour laisser place aux nouvelles technologies, nous pouvons noter l’arrivée en 1976, de la première veste airbag créée par le hongrois Tamas Straub, qui va surtout s’’imposer dans le domaine de l’automobile et de la moto. L’airbag d’équitation va surtout se développer sur l’idée de l’airbag des skieurs. En effet, la majorité des chutes de cavaliers ont lieu en 0,02scd, on constate donc l’importance du gonflage rapide. Cependant, bien choisir son gilet airbag est important, afin d’assurer confort et sécurité. C’est ce que nous allons te montrer aujourd’hui !

1. Quelle utilisation ? 

Aujourd’hui, le airbag s’est imposé dans le milieu de l’équitation. Pour certains, trop cher, il assure une sécurité inégalable. Mais quelle utilisation en faire ? Concours ? Maison ?
Le airbag engendre des interrogations. Pour bien choisir son gilet airbag, il est important de bien cadrer l’utilisation que l’on veut en faire. En effet, on ne choisira pas une veste de concours airbag si l’on veut l’utiliser tous les jours… Il est donc bien important de se fixer un cadre d’utilisation.

Par exemple, Jérome Guery, cavalier international belge utilise le gilet airbag surtout à la maison, pour monter les jeunes chevaux. Cependant, il utilise également la technologie airbag en concours !  Il dispose alors de la collection de blouson Horse Pilot ainsi que la veste de concours avec l’airbag intégré.

 

Vidéo Horse Pilot - Témoignage Jérome Guery

2. Quel modèle choisir ?   

Après avoir choisi l’utilisation que tu veux faire de ton gilet, il faut prendre en compte le modèle que tu souhaites. Entre vestes de concours, blousons, gilets complets ou gilets plus légers, il faut faire un choix !
Afin de choisir un modèle de gilet, il est essentiel de prendre en compte la discipline pratiquée mais aussi la fréquence ou la situation géographique (températures du nord/sud). En effet, les tissus, les matériaux utilisés diffèrent selon l’air bag choisi.
Il est aussi très important de choisir un airbag à la bonne taille. Sinon cela peut altérer son efficacité, et même entrainer des blessures !


Il existe également aujourd’hui plusieurs moyens de se protéger. Certaines marques proposent des airbags très complets qui protègent les cervicales ainsi que les lombaires. Ces airbags sont plutôt dirigés pour le CCE, notamment dans l’épreuve de cross qui peut être très dangereuse ! Il existe également des gilets plus légers et tout aussi protecteurs. Ceux-ci sont plus utilisés pour le CSO, ou même le travail de tous les jours.


Cependant, le gilet airbag, critiqué par son non-esthétisme ou encore la gêne qu’il provoque est parfois une barrière pour les cavaliers… Aujourd’hui de nombreuses alternatives sont possibles ! Notamment la veste de concours airbag. La partie airbag est alors invisible et permet de monter avec classe et sécurité. Les créateurs des gilets airbag ont noté l’importance de l’élégance dans la pratique de l’équitation et l’ont pris en compte dans la création de ceux-ci.


Il existe également les blousons airbag, comme Jérome Guery peut les utiliser dans son quotidien. Ces blousons permettent également d’associer la liberté de mouvement et la sécurité dans la vie de tous les jours. En effet, avant le gilet airbag avait beaucoup une image reflétant une protection lourde et inconfortable. Aujourd’hui, il y a un réel développement avec les nouvelles technologies qui permettent de proposer des vestes peut être un peu plus lourde mais pas gênante.

Romane Eouzan et sa veste airbag Dada Sport - Photo par Pony Fun

3 . Définis ton budget. 

Maintenant que tu es renseigné(e) sur l’airbag, il faut définir un budget… C’est une étape importante. Les airbags étant considérés comme un certain investissement.

Le budget moyen qu’il faut compter pour un gilet airbag est aux alentours des 400€. Bien évidemment, tu pourras trouver des gilets un peu moins cher et des gilets bien plus chers ! Il faut également prendre en compte le prix des cartouches… Celles-ci ne sont pas infinies, il faut compter approximativement 25€ par cartouche, donc évite de trop tomber dans la même séance…!

Il est important que tu définisse ton budget afin de trouver le gilet qui comblera toutes tes attentes. Si tu veux une marque en particulier, mais qu’elle est hors-budget, n’hésite pas à activer l’alerte sur Preppy, et trouver le gilet de tes rêves à moindre coût.

Eugénie Monteagudo et son gilet Hit Air - Photo par Nicolas Florentin

 4. Définis ta marque 

Après avoir choisis le modèle qui t’intéresses le plus, tu peux te renseigner sur les coloris qui te plaisent ou encore les bonus que proposent certaines marques. Tu peux aussi comparer les prix en fonction de ton budget !

Il existe de nombreuses marques qui proposent des gilets airbag : Askara, Horse PilotHit Air, Oscar et Gabrielle, Prestige, Helite, Privilège Équitation ou encore Equithème.
Il en existe de toutes les formes, de toutes les matières et de toute les gammes pour s’adapter à un maximum de personnes.

Pour choisir la marque qui te proposera LE airbag n’hésite pas à comparer leurs produits, le rapport qualité/prix ou encore l’avis des autres cavaliers !

Eugénie Monteagudo - Air Bag Hit Air

5. Écoute les conseils 

Eh oui ! C’est super important d’écouter les conseils de ta famille, de tes amis, de ton coach… Pour choisir le meilleur airbag et mettre en avant ta sécurité ! Tu trouveras ici un super conseil de Marie Capucine Simonet, elle même adepte du airbag 😉

 » Loin de l’effet de mode comme certains peuvent le penser, l’air bag est pour moi devenu un accessoire de sécurité indispensable. Que l’on soit cavalier de club, propriétaire ou cavalier professionnel, il nous arrive à tous de nous faire plus ou moins gentiment désarçonner, et malheureusement parfois cela peut être très grave.

Sous les conseils de ma coach, j’ai décidé d’investir dans un air bag de la marque Hit Air, plus précisément le modèle complet protégeant la nuque et le coccyx, contrairement au modèle léger. 
Je suis ravie de cet achat, surtout depuis que je suis propriétaire d’un jeune cheval ! Je me sens beaucoup plus en sécurité et je n’ai ainsi pas peur de la chute, pourtant j’ai été victime d’une chute très grave il y a quelques années.

Ce que j’adore sur ce modèle, c’est sa légèreté et la liberté de mouvement. On peut le porter hiver comme été, il ne tient pas chaud comme une coque dorsale ou un protège-dos, que j’avais clairement abandonné depuis des années. Je ne suis jamais gênée, que ce soit sur le plat, en extérieur ou à l’obstacle, et il n’affecte en rien la position du cavalier. Je suis vraiment convaincue par la sécurité qu’apporte l’air bag.

Esthétiquement parlant, je pense qu’Hit Air à vraiment fait un effort contrairement à d’autres marques. 
Malgré cela, je serais vraiment tentée d’essayer les vestes de concours avec air bag intégré, car malgré tout, il faut avouer que le gilet par dessus la jolie veste bien cintrée en concours, ça enlève un peu de charme à la tenue, si on est comme moi très à cheval sur le style, mais comme on dit « la sécurité avant tout » ! 

Autre chose que j’ai pu lire et entendre de certains clients, le prix des cartouches de rechange qui peut paraître un peu élevé, mais entre 25€ la chute ou une vie dans un fauteuil roulant, je pense que le choix est rapidement fait 🤗 « 

Marie Capucine Simonet et son gilet airbag Hit Air - Photo par Jump Pix

6 . Trouve ton air bag idéal sur Preppy !

Clique sur celui qui te plaît ! 

N’hésites pas à aller sur Preppy, chercher LE modèle que tu souhaite ! (ou active les alertes pour être sur le coup !)

 

Air Bag - Equithème - 350€
Veste Air Bag - Osar et Gabrielle - 360€
Air Bag - Privilège Équitation - 420€
Air Bag - Horse Pilot - 390€
Astuces et conseils

3 étapes indispensables pour bien vendre votre selle

06/05/2020

Et oui… On le connait tous, ce fameux moment où on se tâte à mettre en vente notre selle ou si on préfère la garder dans notre sellerie toute pleine de poussière. Il est clair que mettre une selle en vente nécessite une bonne préparation. Mais pas de panique, nous sommes là pour vous guider et vous accompagner dans votre démarche.

Acheteurs comme vendeurs, tout le monde sera gagnant !

  • PREMIÈRE ÉTAPE : LA REMISE À NEUF

Avant toute chose, votre selle doit être dégraissée, savonnée, graissée et lustrée de fond en comble. L’objectif premier, va être d’inciter son prochain acheteur (sans tricher) à s’intéresser à votre selle au travers des photos que vous aurez prises.

 

Exemple d'une selle d'occasion Butet en vente sur PreppySport après une remise à neuf ✨

Pour réussir cette étape et pas des moindres, vous devrez retirer le cordon reliant votre airbag à votre selle et démonter les étrivières accompagnées des étriers.

  • Il est important avant d’appliquer son savon glycériné de dégraisser votre selle. Cette première phase va permettre de retirer toutes les crasses, graisses et poussières qui se sont accumulées au cours des dernières semaines ou derniers mois de son utilisation.
  • Ensuite, nous pouvons commencer l’étape incontournable de tout entretien réussit, le nettoyage. C’est là que le savon glycériné, le seul et l’unique, rentre en jeu. Attention, le dessus comme le dessous de votre selle doit être savonné.
  • Après avoir nettoyé votre selle de A à Z, c’est le moment de la graisser. La fine pellicule  graisseuse permettra de conserver et de nourrir le cuir sous tous ses angles.
  • Enfin, le fait de lustrer votre selle vous permettra de refaire une petite jeunesse à votre selle, comme à son premier jour !

Si vous avez besoin de plus de conseils, allez faire un tour sur notre dernier article      4 étapes pour prendre soin de ses cuirs

 

  • DEUXIÈME ÉTAPE : LES PHOTOS 📸

Cette étape ne doit surtout pas être délaissée, elle vous permettra d’attirer un maximum de personnes sur votre vente. Votre selle doit être présentée sous toutes ses coutures, même s’il y a un petit accroc. Pour rester dans une totale transparence avec votre acheteur éviter les filtres, la couleur du cuir ne serait pas représentative de la photo. Ne vous inquiétez pas ce n’est pas ça qui empêchera sa vente. Réveillez l’influenceur qui est en vous ! 💁🏼‍♀️

Pour commencer, essayez de trouver une bonne exposition à la lumière, il est préférable de privilégier la lumière du jour. Puis, placez votre selle soit sur le dos de votre poney/cheval, soit sur un support comme une porte de box ou bien un tréteau. Il est important de se mettre dos à la lumière et non à contre-jour afin que la couleur du cuir de votre selle soit mise en valeur. 

La séance photo peut désormais commencer !  

Selle 2G CWD en vente sur PreppySport

Voici les photos qui vous seront indispensables à la mise en ligne de votre selle :

  • Une photo de chaque côté de la selle
  • Une autre du dessus, où on voit le pommeau et le troussequin
  • Une du dessous
  • Et une photo de l’arrière

Après l’avoir photographié sous ses coutures les plus générales, on va pouvoir se focaliser sur les détails :

  • Photographiez le ou les accrocs, s’il y en a, cela évitera tout litige avec l’acheteur.
  • Si vous avez eu recours à une personnalisation de votre selle, n’hésitez pas à faire des gros plans sur les détails personnalisés.
  • Vous pouvez aussi soulever le quartier de votre selle afin que l’acheteur prenne compte de l’état des sanglons, de plus certains acheteurs peuvent être intéressés par les références qui sont inscrites sur la selle (selon la marque). 

⚠️ : Evitez les photos floues

Selle 2G CWD en vente sur PreppySport
  • TROISIÈME ÉTAPE : LA VERIFICATION ET LES REFERENCES 🧐

Qui dit selle d’occasion, dit petits défauts. Comme tout, le cuir et la selle vieillissent malgré l’entretien. Mais le cuir ne perd pas en valeur, il est même plus agréable lorsque la selle est déjà faite ! Il est bon de savoir que certains sellier vous propose même de faire réviser votre selle si vous le souhaitez.  

Pour sa mise en vente, plusieurs vérifications sur son état sont nécessaires afin de les renseigner dans la description de votre selle : 

  • Les coutures : vérifier s’il n’y a pas d’accrocs ou si les coutures ne commencent pas à se défaire.
  • La matelassure : comment est-elle? Usée? (peu, moyennement, beaucoup).
  • Les petits accrocs ou rayures sur le cuir : à quel endroit précisément ? (en plus de la photo).

Par la suite en plus de lui fixer un prix compétitif, il est indispensable de connaître les références de votre selle, vous pouvez les retrouver sur votre facture, ou bien, en fonction du numéro de série qui est inscrit sur votre selle. A ce moment là il faudra vous rapprocher de votre sellier. 

  • Le type de selle (cross, dressage, CSO…)
  • La taille du siège
  • La taille des quartiers
  • L’ouverture d’arcade (distance entre les deux pointes d’arçon).
  • Sa marque et son modèle
  • Son année
  • Sa couleur

Il est aussi possible sur PreppySport de renseigner si vous souhaitez vendre la selle équipée ou non, avec ou sans housse, si vous avez encore la facture et s’il y a une garantie. Ne prenez aucun risque, toutes les vérifications que vous aurez faites au préalable, vous pourrez les retranscrire dans la description du produit.

Mieux vaut en mettre trop que pas assez ! 😉 

🔻Vous êtes désormais prêt à faire le grand saut🔻

Pour un accompagnement encore plus complet dans votre démarche, vous pourrez retrouver très prochainement un nouvel article sur l’expédition de votre selle !

Astuces et conseils

Astuces : Ranger sa sellerie comme un pro

01/05/2020

Si vous avez votre poney ou cheval chez vous, alors vous avez aussi sûrement un lieu pour stocker les tonnes de tapis, couvertures, licols et guêtres achetés sur Preppy Sport

Parce qu’on est vraiment trop sympas, on va vous partager plusieurs astuces pour que votre sellerie soit métamorphosée. Profitez de ce confinement pour appliquer tous nos conseils !

Pour cela, nous avons contacté trois pros du rangement : Cassandre de la chaîne Rêve Compulsif, Chloé du compte Dune.dm et Mathieu Briot créateur de la marque MEcases

Le lieu de rangement : grand ou minimaliste, peu importe !

« La sellerie est chez moi, dans le bureau, aucun aménagement, j’ai juste installé ça dans l’armoire inutilisée ! » écrit Chloé.

De son côté Cassandre a presque une pièce entière dédiée à sa sellerie. 

La penderie de Cassandre - crédit photo : Rêve Compulsif ©
La penderie de Cassandre - crédit photo : Rêve Compulsif ©
Cassandre utilise ce genre de cintres

Optimiser l’espace : les astuces

            Dans la sellerie de Chloé, l’objet phare c’est le porte-manteau qui s’accroche aux portes, idéal pour y mettre les sidepull ou les licols. « D’ailleurs j’en ai même deux ! »
Pour toujours être organisée, elle a aussi choisi l’option d’avoir un bac pour chaque objet.

Pour les tapis, Chloé les empile les uns sur les autres « c’est très pratique et ça prend vraiment très peu de place ! »

Cassandre a quant à elle une autre astuce pour les tapis. Elle utilise une barre de penderie, sur laquelle se trouvent plusieurs cintres « à pinces ». Une idée différente de celle de Chloé, qui permet de prendre le tapis sans faire tomber les autres.
Puisque l’objectif est de gagner de la place, Cassandre a ajouté à son armoire des paniers suspendus, qui permettent de rajouter un rangement au meuble « Un gain de place »

Enfin, elle conseille de mettre les protections dans les cases d’une bibliothèque : « ça évite de les chercher dans une caisse et de perdre un protège boulet sur deux. »

→ Retrouvez tous les conseils de Cassandre dans sa vidéo :

 

Astuce1 Chloé
L'astuce de Chloé - crédit photo : Dune.dm ©

Notre astuce

Nous utilisons des bacs transparents. Sinon, vous pouvez aussi mettre des étiquettes pour vous y retrouver.

Cliquez sur la vidéo pour la revoir.
La sellerie de Chloé - vidéo personnelle : Dune.Dm

Dans la sellerie de Mathieu Briot

            Mathieu Briot, cavalier de saut d’obstacles, a créé en 2016 sa marque MEcases pour répondre aux besoins des cavaliers : malles de concours, coffres, groomies… Il est devenu le roi du rangement et nous a livré ses secrets.

Pour ranger ses bridons ou sangles qui partiront en concours avec lui, Mathieu utilise des « balancelles à longe », initialement utilisées par les bouchers pour accrocher les carcasses de viande, ce cavalier a repensé son utilisation et en fait un porte-matériel très utile et qui prend peu de place dans le camion ou dans votre armoire.

Sur le porte-tapis, Mathieu plie ses tapis en deux, ce qui permet de pouvoir ranger deux tapis par étage et donc d’en ranger le double. De même, pour que les tapis gardent une jolie couleur et qu’elle ne perde pas en intensité, l’idée est de mettre les tapis à l’envers et à l’abri de la lumière dans une malle, la couleur restera intacte plus longtemps et vos tapis paraîtront toujours comme neufs.

Pour ranger bandes de polo, de travail ou de repos, il réutilise les sacs des couvertures.
Plus aucune raison de perdre une bande et bien plus pratique pour les transporter.

Plier son tapis pour gagner de la place - vidéo : Mathieu Briot - Cliquez sur la vidéo pour la démarrer

Balancelle à longe - Mathieu Briot ©
Porte tapis optimisé - Mathieu Briot ©
Réutilisation sac à couverture - Mathieu Briot ©
Malle MEcases

Quelques conseils de la team Preppy :

Sac Bottes Equitation - Boots Bag Color - HORSE AND TRAVEL

Sac à bottes de chez Horse and Travel

Utiliser un sac à bottes, comme ceux de Horse and Travel, qui permettra à vos bottes de ne pas s’affaisser.
En plus, vous pourrez les transporter sans salir votre voiture !

Pour les couvertures, quand l’hiver se termine et qu’on vient de les laver, on les range dans des malles en fer ou des bacs en plastique : elles ne prendront pas l’humidité et seront comme neuves pour l’hiver prochain.

Peu importe les conseils que vous suivrez, vous n’avez plus d’excuse pour ne pas ranger votre matériel ! 

🖊 : Pauline Paulh-Manssens

Astuces et conseils

4 étapes pour prendre soin de ses cuirs

13/04/2020

Les cuirs, un investissement.

Le nettoyage de printemps arrivant à grands pas, j’ai commencé une série d’articles d’entretien du matériel,  avec  3 étapes pour faire briller son casque. 

Aujourd’hui, on parle d’un tout autre sujet car on va s’attaquer aux cuirs ! 

Si le casque coûte cher et qu’il est important de l’entretenir pour des raisons de sécurité, il est indispensable d’entretenir votre selle et vos autres équipements en cuir pour la même raison ! 

Le cuir est un matériau vivant qui demande beaucoup d’entretien, sinon il peut devenir cassant et c’est tout aussi important pour la sécurité. 

Le coût vraiment important (principalement votre selle) représentant un réel investissement,  il est nécessaire  d’en prendre grand soin ! 

Pour illustrer, j'utilise ma selle mais j'aurais tout aussi bien pu prendre un filet ou un enrênement, cela reste du cuir.
 
 
Au préalable démontez entièrement votre filet pour un nettoyage vraiment efficace. 
 
Si vous nettoyez la selle, pensez à retirer la sangle de l’airbag et les étrivières.

Certes démonter et remonter est un peu long, surtout pour un filet, mais c’est vraiment la clé pour éradiquer la saleté !

Profitez-en pour laver vos étriers et la housse de votre selle (quitte à nettoyer, autant le faire à fond, alors puisque vous avez la détermination, ne vous arrêtez pas en si bon chemin). 

Remettre une housse poussiéreuse et sale sur votre selle toute propre, ce n’est pas idéal.

Enlever les étrivières et la sangle de l'airbag

Première étape (très et trop souvent oubliée)

Dégraisser

Ici mon astuce est d’utiliser une lotion dégraissante pour cuir.

Eh oui, avant de nettoyer, dégraisser s’impose.

Il permet d’effectuer un premier nettoyage qui va permettre d’enlever graisses et poussières qui se sont accumulées.

Pour cela il vous faut :

  • une lotion dégraissante pour cuir que vous pouvez trouver chez Décathlon (ceci n’est pas un placement de produit)
  • Une éponge

Vaporisez de la lotion sur votre selle et frottez avec l’éponge afin de bien faire pénétrer et de nettoyer en profondeur.

Votre cuir paraît déjà aller mieux !

Avant application du spray dégraissant
Après application du spray dégraissant

Nettoyez

Je ne vous apprends rien avec cette étape, c’est pour ainsi dire la base de tout nettoyage.

Munissez vous de savon glycériné ou « leather soap » (if you are very good in English).

Appliquez le savon glycériné avec l’éponge sur la selle. 

N’oubliez pas les matelassures. Elles sont en contact avec le dos du cheval et donc avec sa sueur. 

Graissez, huilez

Afin d’hydrater vos cuirs, deux solutions s’offrent à vous : graisser ou huiler. Ces deux produits n’ont pas le même rôle. Voilà comment vous aider à vous décider. 

L’huile s’applique avec un pinceau et s’utilise pour : 

– les cuirs qui n’ont pas été entretenus depuis longtemps et sont secs.

– les cuirs, neufs ou non, qui ont besoin d’être assouplis (à vous d’en apprécier l’état).

Utilisez la graisse dans tous les autres cas d’entretien normal de vos cuirs. La graisse permettra d’entretenir vos cuirs avec une fine pellicule graisseuse.

 

Ma petite astuce : 

Appliquez la graisse à la main ! 

Oui c’est gras et non ce n’est pas très agréable mais cela évite les déperditions avec le chiffon traditionnellement utilisé. 

(de toute façon le chiffon en question est tellement sale qu’il fait peur depuis 2014 donc vous avez quand même de la graisse sur vos mains). 

Cette technique permet aussi de faire pénétrer la graisse dans le cuir en faisant des gestes circulaires. 

Évitez de graisser les contre-sanglons sur votre selle car au moment de sangler vous allez avoir du mal si c’est tout graisseux. 

 

Lustrez ! 

C’est une étape qui ne faisait pas partie de ma routine avant d’acheter une selle Devoucoux. Car ils m’ont donné un gant en mouton dans mon kit d’entretien. 

Le mouton est non pelucheux et permet de faire briller le cuir tout en enlevant les excédants de graisse. 

Avant le lustrage
Après le lustrage

Conservez votre selle dans sa housse si possible les étriers non remontés ! C’est une mauvaise habitude qui fleurit partout dans le monde équestre, mais ce n’est pas une bonne idée. 

Les étriers frottent contre les grands quartiers et cela même s’ils sont dans une housse, le mouvement reste le même. 

Posez votre selle sur un porte-selle ou votre bridon, collier de chasse suspendu pour qu’il ne traîne pas par terre et qu’il ne se salisse pas de nouveau.

A vos éponges, vos savons glycérinés  ! 

Et vous ? c’était quand la dernière fois que vous avez nettoyé vos cuirs ?

Astuces et conseils par Clémence Aymonier

Astuces et conseils

3 Astuces pour faire briller son casque

04/03/2020


Le casque l'indispensable du cavalier.

Aujourd’hui j’ai décidé de vous dévoiler mes meilleures astuces pour entretenir votre matériel !

Je commence cette série d’articles par un point essentiel : le casque. 

En dehors de son aspect sécuritaire, le casque est choisi comme accessoire de mode et reflète notre style, nos goûts. Alors avoir une si belle pièce et ne pas en prendre soin c’est quand même dommage. 

Il existe deux types de casques : en alcantara ou en « type plastique » (carbone, polycarbonate …) . 

Quelqu’en soit sa composition, le nettoyage est une étape clé pour son entretien. La durée de vie du casque va dépendre du soin que vous allez y apporter à la fois pendant son utilisation et son entretien. 

Alors voici mes 3 étapes ! 

1) Nettoyer l’intérieur ! 

Le lavage des mousses permet de leur redonner du « gonflant ». 

À force d’être portées, elles se tassent au fur et à mesure, la transpiration aidant, il vaux mieux les laver régulièrement. 

Les nettoyer et les sécher en machine ralentira ce phénomène. De plus en avoir plusieurs jeu peut s’avérer utile, surtout lors de concours sous une forte chaleur pendant plusieurs jours. 

Pour laver les mousses en machine, je conseille de les mettre dans un filet à linge afin de ne pas abimer la matière. 

Charles Owen et Choplin proposent également à la vente, un spray nettoyant adapté, à appliquer  entre 2  utilisations.

A savoir : GPA vend des mousses avec leur système d’attache (scratch) il est donc possible de les changer en même temps que la mousse. 

2) Nettoyer l’extérieur ! 

Parce que nettoyer l’intérieur ne suffit pas, nettoyer l’extérieur permet aussi de vérifier l’état général du casque ( rayures …).

N’oubliez pas de vérifier l’état d’usure des attaches ! 

Ces vérifications sont indispensables car elles évitent les déconvenues une fois à cheval. 

Il y a deux possibilités. 

Un nettoyage rapide sur un casque peu sale, une lingette humide suffit.

Un nettoyage un peu plus poussé. Je préfère cette méthode car car une fois sec, il n’y a pas de traces. 

Pour cela, il vous faut: 

  • Une brosse à dent
  • Du savon de Marseille
  • De l’eau 
  • Un chiffon propre

Commencez par humidifier votre brosse à dent et appliquez-y un peu de savon.

Brossez doucement votre casque. Humidifiez à présent le chiffon propre afin d’enlever le savon.

Attention !  Ne nettoyez pas à grande eau, cela pourrai détériorer la qualité du casque. 

En effet, les casques sont une superposition d’en moyenne 4 couches qui ont chacune une fonction spécifique (amortir le choc, répartir la pression, assurer la protection, décélérer le choc). Ces couches sont maintenues entre elles par une colle spéciale. Aussi l’eau en grande quantité ou la chaleur peuvent détériorer la qualité de la colle. 

Pour un casque en alcantarautiliser une brosse en daim est efficace. Samshield propose cependant de nettoyer avec des lingettes nettoyantes multi surfaces ou une éponge humide avec du savon naturel (pour ma part je n’ai pas testé ces techniques je ne connais pas le rendu final). 

Certains casques possèdent des jugulaires ou des visières en cuir comme les Antarès par exemple. Cependant ce n’est pas parce que c’est du cuir qu’il faut les nettoyer avec du savon glycériné. 

Une éponge légèrement humide, ou un lait nettoyant spécial cuir est plus adapté à ce type de cuir. Samshield conseille d’utiliser du cirage avec silicone qui va permettre d’imperméabiliser. 

3) Mon astuce :

Redonner un aspect neuf à votre casque en utilisant un spray rénovateur plastique pour voiture. 

Ce produit peut paraître un peu étrange, mais le résultat est là ! 

( ne me demandez pas comment j’ai eu l’idée ah ah ) 

Vaporisez à 15 cm. Attendez quelques minutes et venez unifier le produit en essuyant avec un chiffon doux et propre. 

IMG_3535
Avant application du spray
IMG_3538
Après application du spray

Maintenant que votre casque a retrouvé son éclat, vous pouvez à nouveau l’utiliser ou le vendre dès à présent sur Preppy Sport ! 

Vérifiez toutefois que les chutes ou les chocs subis n’empêchent pas une bonne protection. 

Si vous avez un doute, vous pouvez le renvoyer à la marque pour qu’elle le vérifie. Même une chute d’une étagère peut en réduire la protection.

PS : j’ai failli tomber de ma chaise lorsque j’ai appris que certains mettait son casque dans la machine à laver ! 

Rangez votre casque dans son sac, toujours la visière vers le haut pour pas qu’elle ne se brise en cas de choc par terre. 

Evitez de le conserver là où il peut être exposé à des températures inférieures à – 20° ou supérieur à + 50 ° (dans le coffre de votre voiture par exemple). Et à l’abri de substances corrosives qui peuvent se trouver dans votre garage. 

Et vous, c’était quand la dernière fois que vous avez nettoyé votre casque ?

Conseils, astuces & rédaction par Clémence Aymonier