Catégorie

Les marques

Les marques

Face au Covid-19 les marques « Made in France » s’engagent

27/04/2020

Durant cette période compliquée de crise sanitaire, nous avons voulu mettre à l’honneur les entreprises équestres « Made In France ».

            Les jours vont encore être longs jusqu’à ce que vous puissiez retrouver votre fidèle destrier. C’est l’occasion pour (re)découvrir des marques qui font vivre l’économie française. Certaines d’entres elles se sont engagées dans la création de masques ou aident les écuries qui en ont besoin.

Tacante, Natural’Innov, Ju&Pa, Akhal et Gaston Mercier  : rencontre avec ces entreprises phares ou naissantes, qui ont fait du savoir-faire français leur marque de fabrique.

           En plein confinement et en tant qu’entreprise multitâches, Tacante, – une marque qui a débuté avec la confection d’un tapis épuré, devenu chouchou de nombreux cavaliers – , a du repenser toute sa façon de travailler.

Désormais toutes en télétravail, « les équipes ont récupéré un petit stock pour être en mesure d’effectuer des expéditions elles-mêmes en respectant les nouvelles règles d’hygiène et d’expédition » confie Morgane Carcaillet, la fondatrice. 
La production est toutefois ralentie puisque nombreux de leurs fournisseurs de la filière textile créent désormais des masques. « Nous sommes fiers de travailler avec de tels fournisseurs et contents de voir que leur métier peut redevenir stratégique ».

Beaucoup de nouveaux projets en tête, la marque travaille sur le développement d’un site tout neuf espéré pour la fin de l’été et surtout la création d’un nouveau service le « RRR » : réparation, réutilisation et recyclage.

            Du côté de chez Natural’Innov, une jeune entreprise qui développe des produits naturels pour la santé des équidés ; le Made In France était l’occasion de « mettre en lumière le savoir-faire français qui ne manque pas et qui est parfois oublié » explique Agathe Chaine, directrice de la marque. 

Comme pour beaucoup, les premiers jours de confinement ont été vraiment compliqués : des revendeurs qui ferment leurs portes, un mode d’expédition à l’arrêt et des clients qui ne peuvent plus voir leurs chevaux. C’était l’occasion pour l’équipe de peaufiner de nouveaux projets, de créer de nouveaux produits et de modifier certains concepts déjà existants comme les « box » de produits. 

L’équipe s’est même mise à coudre des masques pour les commerces alimentaires et les EPHAD : « Nous nous sommes associés à un collectif local pour la conception de masques. Nous avons l’habitude de faire beaucoup de choses par nous même en couture : les Natural’Bag et Natural’Case, ainsi que les broderies parfois réalisées pour nos Natural’Box. Pendant cette période, nous avons décidé de mettre cette activité à profit de celles et ceux qui en ont besoin et qui permettent à la population de continuer à vivre. Un fournisseur de tissu fait don des matières premières et des couturières bénévoles les cousent. Ils sont ensuite distribués localement. »

 

 
 
 
 
 
Voir cette publication sur Instagram
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 

 

Une publication partagée par Natural’Innov (@naturalinnov) le

            Ju&Pa est une entreprise qui fabrique à 80% en France « ce qui n’est pas produit en France c’est parce qu’il n’y a plus de savoir faire » commente Julie Goutille, la fondatrice de Ju&Pa.

Pour la marque, la crise n’a pas trop freiné l’activité grâce aux commandes sur internet. La nouveauté, c’est que comme pour beaucoup, il faut désormais jongler entre les enfants à la maison, et le boulot « c’est sport… ».

Ce qui n’empêche pas la fondatrice, avec ses équipes, de mettre leur temps à profit contre la crise sanitaire : les mairies de Lyon, puis des sociétés, qui savaient qu’ils fabriquaient du textile les ont contacté, pour la création de masques. Par la suite des clients l’ont appris et ont demandé eux aussi des masques, qui sont désormais commercialisés sur leur site internet. 

Toutefois, Julie Goutille le précise, « à part payer nos couturières nous ne gagnons pas d’argent avec les particuliers. » Plus de 30 000 masques ont déjà été créés.

            La marque Akhal, propose du matériel équestre innovant, pensé et fabriqué en France. Les bureaux comme les ateliers sont situés à Troyes « les ateliers de confection et de broderie sont situés à moins de 5km de nos bureaux. C’est du ultra local » précise Flora Michon-Charpentier, membre de l’équipe Akhal.

Produire en France était essentiel pour eux : une façon de choisir la qualité des produits, un confort de travail et d’avoir un vrai lien humain.
En raison de la crise sanitaire, l’équipe est désormais en télétravail ; même si la production est largement ralentie, les ateliers de confection ne sont pas à l’arrêt et les commandes continuent d’être envoyées en respectant les règles d’hygiène. 

En plus, pour soutenir les gérants d’écurie pour qui la charge de travail est d’autant plus importante, la marque propose désormais à ces derniers de bénéficier de leurs guêtres [NDLR : modèle Capsular] durant 30 jours « c’est une façon de préserver la santé des chevaux » de prévenir des problèmes tendineux, ligamentaires et lymphatiques « dont ils peuvent souffrir en ce moment » ou « lors de la remise en route. »

           Le sellier Gaston Mercier propose des produits polyvalents, souvent très appréciés des cavaliers, notamment adeptes d’endurance ou de randonnées. Ces équipements modernes sont fabriqués à Saint Léons « non loin de Millau, dans l’Aveyron »explique Manuel Mercier, le gérant de la sellerie « sur place, nous avons le Showroom, le Centre d’Essai (carrière, rond de longe, piste de galop), et l’Atelier de fabrication. »

Pour cette marque née il y a plus de trente ans, la fabrication française c’était une évidence : « cette philosophie a été initiée par Gaston Mercier, amoureux des matériaux de qualité et du savoir faire artisanal français. Nos fournisseurs sont français, nous connaissons chacun personnellement, et les relations de partenariat sont installées de façon durable. » 

Comme pour beaucoup des marques interviewées, depuis la crise les salariés qui le peuvent sont en télétravail, l’Atelier tourne quant à lui au minimum, mais les expéditions restent assurées. Puisque l’Atelier sert pour coudre du cuir, il n’est pas adapté pour faire des masques en tissus « nous regrettons de ne pas pouvoir contribuer sur ce point là. »

Alors les équipes profitent de ce moment particulier pour mettre en place des évolutions demandées par les clients. Une surprise concernant les selles devrait d’ailleurs arriver…


 Parce qu’il est important de soutenir la fabrication française, voici plusieurs autres marques à ne pas manquer, certaines d’entre elles ont aussi mis en place des dispositifs pour faire face à la crise.

Matériels :
In Horse We Trust
Equ’idées
Fanny Chesnel
La cavalière française
L’étrivière
Azhary

Produits :
Equibao
Ekin
Nacricare
C&Cie

🖊: Pauline Paulh-Manssens

Les marques

Nowkey

26/04/2019

NOWKEY

Y A PAS QUE LE LOOK DANS LA VIE,

Y A LA TECHNIQUE AUSSI

 

Vous avez une nouvelle bombe ou un nouveau pantalon grâce à PreppySport ? Vous vous sentez confort et vous êtes fin prêts à travailler à cheval ?

Nowkey, l’application de tout cavalier qui souhaite progresser !
Disponible sur iOS et très prochainement sur Android (contact Nowkey pour devenir testeur Android), Nowkey est une application d’analyse vidéo.

Que vous soyez jeune cavalier/ère à poney ou confirmé(e) à cheval, Nowkey est fait pour vous.

 

Bien filmer : l’analyse vidéo commence dès la captation

Faites-vous filmer sur l’un de vos exercices du moment. En quelques tips, Nowkey vous apprend comment filmer pour que vous ayez la meilleure captation vidéo possible.

Les tutoriels dans l’application vous proposent ainsi une série d’exercices qui fonctionnent par paire :  le premier vous présente l’exercice et indique la place que doit occuper la personne qui vous filme, le second vous servira de support d’analyse et vous indiquera quelle forme dessiner à quel endroit pour tirer le meilleur de votre vidéo.

L’analyse de la vidéo simplifiée

Une fois votre vidéo enregistrée, vous avez trois possibilités d’analyse :

En l’analysant avec votre coach,

En double écran, en la superposant avec une de vos anciennes vidéos pour les comparer,

En double écran, en la superposant avec un tutoriel d’analyse Nowkey qui vous montrera les observables.

 

 

Nowkey propose des outils d’analyse vidéo :dessin sur la vidéo, reconnaissance des formes, couleur et épaisseur du tracé, commentaire d’analyse, …

Ces outils vous permettent d’analyser votre posture et les conséquences de celle-ci sur le mécanisme de votre cheval.

Vous allez enfin comprendre en vous regardant monter ce que vous ne comprenez pas forcément quand vous êtes dessus.

 

Partagez vos analyses sur vos réseaux

Vos analyses sont sauvegardées, vous pouvez maintenant les partager sur vos réseaux sociaux pour que vos followers suivent de manière active votre progression avec votre cheval !

Les nouveautés à venir

Mais Nowkey c’est aussi de la pédagogie ludique ! Deux fois par semaine retrouvez les NOWQUIZZ, une série de stories qui vous challenge sur votre niveau théorique sur les 7 galops.

Cette fonctionnalité rejoindra bientôt l’app mais chuuut !

Et chaque semaine un dessin pédagogique « bon/mauvais » sur la posture du cavalier.

Retrouvez-les sur Instagram pour progresser tout en s’amusant avec Nowkey et sur leur site internet pour en savoir plus sur l’app !

VOTRE PROGRESSION, LEUR PASSION

L’avis de Preppy

A cheval on ne se rend pas forcément compte de ses défauts et en conséquent ce que ça entraine sur notre cheval, ainsi analyser sa propre vidéo paraît être la meilleure façon de s’améliorer.

Ce qu’on apprécie surtout chez Nowkey c’est de pouvoir travailler de façon constructive grâce aux outils, même lorsque notre coach n’est pas disponible, et de pouvoir partager sur nos réseaux sociaux nos analyses. Recevoir plusieurs avis sur son travail c’est toujours un bonus.

Alors avec Nowkey il n’y a pas de raisons vous aurez forcément une position irréprochable.

Les marques

Aztec Diamond : L’alliance du style et de la technique

08/02/2019

Aujourd’hui sur PreppySport Le Blog on parle style 💁🏻‍♀️

Avec Aztec Diamond tu vas trouver de quoi prouver à tes copains du poney que tu rentabilises aussi ton abonnement à la salle de sport et que ton summer body est bientôt prêt 👙.


Aztec Diamond
a été créée en 2014 alors que Jordan McCabe, la fondatrice, n’avait que 19 ans. Depuis la marque a connu un grand succès. Elle s’est démarquée des autres grace à un style bien à elle qu’on ne retrouvait jusque là pas vraiment dans le sportswear équestre. L’alliance du technique et d’un style actuel.

Et on est nombreuses à avoir craqué sur le legging adapté à la pratique de l’équitation qu’ils proposent. Il a la particularité d’avoir une matière confortable et élastique et d’être assez près du corps. Ce qui permet de se sentir à l’aise dans tous les mouvements qu’on fait aux écuries. En reprenant les caractéristiques d’un legging qu’on pourrait utiliser pour aller courir ou faire tout autre sport, on retrouve tous les avantages de ceux-ci avec une ligne adaptée à la pratique de l’équitation. Par exemple, aucune couture de passe à l’intérieur du genou afin de ne pas risquer de nous gêner lorsqu’on monte à cheval. Ils sont vendus au prix de 40€.

Mais si vous continuez de préférer monter avec un pantalon plus classique, Aztec Diamond a aussi ce qu’il vous faut. Avec sa gamme de pantalons plus épais que les leggings et avec des grips à l’intérieur des genoux. De quoi réjouir également ceux qui semblent encore sceptiques à l’utilisation des leggings pour monter à cheval.  Ceux-ci sont vendus entre 100 et 140€. 

Aztec Diamond propose aussi tout une gamme de sous-vêtements adaptés à la pratique de l’équitation. Et ça on adore! On sait toutes à quel point il est difficile de trouver notre bonheur. On doit la plupart du temps faire l’impasse sur le style ou le confort… Aztec Diamond propose une gamme de jolis sous-vêtements, confortables et peu visibles même sous nos pantalons blancs. Et tout cela à un prix plus que raisonnable! (11,40€ les deux). Vous pouvez également retrouver des brassières assorties.

La marque propose donc différentes gammes de produits pour monter à cheval, avec les pantalons et leggings, bien entendu. Mais aussi des tee-shirts techniques, des sous-vêtements, des sweats et même des tapis et bonnets. La gamme est assez large et beaucoup de coloris sont disponibles, de quoi ravir même les plus compliqué d’entre nous! 

Aujourd’hui, la seule façon pour vous de vous procurer un de leur produit est de le commander directement sur leur site internet : ici. 

Vous ne les suivez pas encore sur instagram ? Chez Preppy, coup de coeur pour leur compte composé de belles photos mettant parfaitement en valeur leurs produits. ❣

Les marques

Ohlala sellerie

30/11/2018

 

Ohlala Sellerie c’est la nouvelle sellerie en vogue sur Instagram. Depuis juin 2018, la sellerie propose les plus grandes marques neuves, le tout mis en valeur par le nouveau design de leur site internet. 

L’équipe de PreppySport a craqué et passé commande sur le site, voici notre opinion ! 

Ohlala Sellerie ? L'identité qui fait craquer

Lorsque que l’on a entendu parler de Ohlala sellerie, nous avons d’abord été perplexes. Comment cette sellerie allait-elle se démarquer ? L’équipe Preppy va vous raconter leur histoire pour mieux connaitre cette jeune et prometteuse marque. 

Il était une fois, deux passionnés de chevaux. Clara et Geoffrey, les fondateurs de la sellerie en ligne sont également propriétaires de plusieurs chevaux de sport. Tout a commencé il y a deux ans, avec l’achat d’une jument. Leur équipe va grandir pour aujourd’hui compter plusieurs chevaux. 

Professionnellement, Geoffrey possède une société dans le textile, et Clara travaille dans le luxe chez Balenciaga.  Les deux passionnés ne retiennent pas longtemps leur créativité et décident de créer Ohlala Sellerie en reprenant certains codes de la mode.

Le concept

 « Ohlala Sellerie » veut proposer des articles pour le cavalier et le cheval.

 3 mois d’essai plus tard et un accueil digne d’une success story : l’aventure est lancée. 

A la différence des selleries bien plus connues Ohlala Sellerie utilise le e-commerce au coeur de sa stratégie et pas seulement comme un moyen de distribution. L’objectif est de chouchouter les cavaliers avec notamment des conseils techniques présents sur un blog intégré au site. 

En plus des conseils et tutoriels vous pourrez trouver sur le blog leur histoire, les looks de la semaine, les nouveaux produits en ligne, les nouvelles tendances. 

Ohlala dans le futur

Pour continuer au mieux, Ohlala souhaite en autre soigner au maximum les photos de présentation des produits : pas de retouches pour être au plus prêt de la réalité du produit. 

A plus long terme,  les deux fondateurs souhaiteraient ouvrir un showroom afin de présenter et de vendre leurs articles. Ce showroom leur permettrait à la fois d’être plus proche de leurs clients mais également de les conseiller au mieux dans leurs achats en dehors du contexte habituel de vente en ligne. 

Toujours dans un esprit visionnaire, un service spécialement conçu pour les professionnels du monde équestre est en cours de création.  

Notre test

Comme nous adorons vous donner un avis objectif : nous avons poussé la rencontre avec la sellerie en commandant sur le site. Outre l’interface très bien faite, nous avons beaucoup apprécié pouvoir trier les produits par marque directement.  

Nous avons finalement craqué pour la couverture 400g de la marque Kentucky. La procédure pour le paiement est claire et tout s’est très bien déroulé. Par la suite, l’expédition a été très rapide. C’est au moment de déballer le colis que nous avons été plus que surprises. Chaque commande est traitée avec le plus grand soin : papier de soie, ruban et petit mot écrit à la main. L’impression qu’un ami proche vous offre un cadeau.  

Instagram : la cerise sur le gâteau

 

Le compte Instagram de la marque : parfaitement soigné, les photos sont belles, le feed est cohérent, les produits sont mis en valeur de manière originale. Le petit plus c’est que la sellerie a pour ambassadrice la jeune et jolie Marie-Capucine Simonet. 

 ➡️ Pour découvrir la sellerie : rendez-vous sur le site internet 

Les marques

JumpFax : L’application qui facilite la vie des cavaliers

23/11/2018

photo : Jessica R. x Jumpfax

Vous avez souvent pu voir sur les réseaux sociaux, notamment sur Instagram, la page « Jumpfax » mais, vous vous demandez ce que c’est, à quoi ça sert exactement et pour qui ? On vous explique tout dans cet article. 

Jumpfax est une application mobile qui a été créée en 2016 et qui permet aux cavaliers de garder contact avec le monde du saut d’obstacles. 

L'histoire de JumpFax

photo : Jessica R. x Jumpfax

En réalité, Jumpfax existe depuis bien longtemps.

Tout a commencé en 1998, lorsque Sylvie Coupérie, femme d’Edouard Coupérie (cavalier de sauts d’obstacles et vainqueur du Championnat de France) créé Jumpfax news et Jumpfax Calendar, un calendrier de poche qui recensait tous les concours internationaux.

A l’époque, Sylvie Coupérie envoyait tous les résultats des concours internationaux par fax toutes les semaines aux clients, d’où le nom « JumpFAX ».

Par la suite, elle transforme le système en créant une l’application.

En 2016, Jumpfax est rachetée par Alicia Heiniger, qui avec son équipe dynamique et passionnée a complètement repensé l’application, ses fonctionnalités ainsi que sa communication. L’objectif majeur de Alicia Heiniger est de fournir aux cavaliers un outil facile d’utilisation et très pratique.

Pourquoi JumpFax a été créée ?

Alicia Heiniger cherche à réinventer l’application pour fournir aux cavaliers un outil facile d’utilisation et très pratique.Grâce à elle, les cavaliers peuvent organiser leur saison de concours et trouver toutes les informations utiles, voire même des informations qu’il est difficile de trouver sur les sites Web des concours. Par exemple, les horaires pour le contrôle vétérinaire, des contacts clés, comment accéder au concours, les start-list, les résultats qui sont régulièrement mis à jour …

Elle-même, cavalière internationale, voulait un outil qui puisse lui servir sur les concours et que toutes les informations soient recensées en un seul et même endroit !

Aujourd’hui, Jumpfax est devenu l’outil numérique indispensable pour les cavaliers internationaux.

Comment ça marche JumpFax ?

Vous pouvez vous connecter depuis votre téléphone ou sur le site internet ! Ensuite selon l’abonnement choisi vous avez accès à plus ou moins de fonctionnalités. 

Par exemple en FREE vous avez accès au calendrier des concours alors qu’en premium vous découvrez toutes les fonctionnalités que l’application peut offrir (et sans publicité) : la possibilité d’ajouter les concours à ta saison et ainsi recevoir des alertes s’il y a des changements, suivre des cavaliers et chevaux pour être notifié de leurs résultats ! Le juste milieu c’est le pack Expert : vous accédez aux fonctionnalités du pack Premium avec un tarif plus abordable puisque les publicités ne sont pas supprimées.  

Jumpfax c’est donc aussi et avant tout une énorme communauté qui regroupe tous les cavaliers et chevaux internationaux ainsi que les concours !

C'est pour qui JumpFax ?

Tout le monde peut utiliser Jumpfax, mais l’application est principalement dédiée aux cavaliers qui montent dans des épreuves internationales et à leurs équipes. Évidemment tous les passionnés de chevaux peuvent utiliser l’application pour suivre leurs cavaliers ou chevaux préférés et être alertés lorsqu’ils font de bons résultats !  

Quels sont les futurs projets de JumpFax ?

IMG_3589

Jumpfax est en constante évolution ! L’année dernière l’équipe de Jumpfax a lancé les JUMPFAX Series. Chaque semaine, les JUMPFAX SERIES révèlent qui sont les meilleurs cavaliers et couples cavaliers/cheval en Grand Prix pour chaque catégorie AM, CSI1, CSI2, CSI3, CSI4, CSI5*

Le prochain gros projet sur lequel elle travaille est la version Américaine de l’application. Aux Etats-unis ils fonctionnent différemment avec beaucoup de compétitions nationales.

Sachant cela et souhaitant conquérir le marché américain, Jumpfax a décidé de créer un calendrier avec tous les concours nationaux américains et donc une interface dédiée dans l’application ! 

L'avis de PreppySport sur JumpFax

Capture d’écran 2018-11-22 à 11.04.54

photo : Jessica R. x Jumpfax

Aujourd’hui, on peut voir une constante progression en matière de digitalisation dans le monde équestre. Rester connecté est devenue une réelle tendance dans notre quotidien. 

Grâce à Jumpfax, les professionnels et les passionnés d’équitation pourront suivre plus facilement le monde du saut d’obstacles via cet outil de communication.

On apprécie particulièrement le fait de pouvoir suivre l’évolution de nos couples favoris en catégorie Amateur jusqu’en CSI5*.

Pour tester Jumpfax, rendez-vous sur le sitel’application ou la page Instagram.

Alors plus d’excuses pour ne pas connaître les derniers résultats de Kevin ou Pénélope.